Stop-gaz                                               

Déclaration mondiale contre le fracking

 

 Campagne globale contre le Fracking  "Fracturation"

 

Cette déclaration est à l'initiative de J. Deal (Afrique du Sud). Elle nous a été transmise par l'Association No Fracking France, partenaire de cette Campagne Mondiale et qui recueille pour la France et l'Europe les signatures de cette Déclaration : "Allégiance Globale".

Vous pouvez en lire le texte ci-dessous, et le télécharger au format   .odt (open office) ou  .doc (Word) ou directement en pdf, en modifiant les champs en bleu à la fin.

>>    Déclaration-Allégeance-Globale.odt    (en français)

>>    Déclaration-Allégeance-Globale.doc   (en français)

(Après signature, le convertir en pdf )

>>     Original-par-TKAG.pdf    (en anglais : modifier directement le formulaire pdf )

Envoyer le pdf signé ...

à     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.     ou bien à   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

Les déclarations signées  recueillies seront ensuite adressées à  Jonathan Deal,  Goldman Prize 2013.

Jonathan Deal gère avec son ONG "Treasure the Karoo" la collecte de toutes les déclarations signées

pour les continent Africain et Européen, Asie/Océanie.

Ces signatures seront entièrement regroupées début septembre 2013 avec les signatures de la Coalition Nord et Sud-Américaine.

Les signataires recevront une validation de leur signatures par le biais d'un document qui recense dans une liste tous les signataires. ONG/associations et individuels.

 DECLARATION D'ALLEGEANCE GLOBALE :
Dans le cadre de notre campagne environnementale et pour le droit de nos enfants.
Nous, soussignés, confirmons notre allégeance et soutien mutuel, en ce qui concerne la campagne globale contre la fracturation hydraulique aussi appelée fracking.
Nous sommes convaincus grâce aux données scientifiques et juridiques obtenues dans les domaines de: l'eau, la pollution de l'air, la santé, l'environnement et la biodiversité, l’économie, le droit (pour ne citer que ceux là), et de par notre bon sens, que l'extraction du gaz de schiste est un processus, une pratique ou technologie qui :

  • Est basée et fondée sur une source d’énergie fossile (énergie non renouvelable) ;

  • Ne tient pas compte du fait que les réserves nationales et mondiales de combustibles fossiles soient enregistrées comme étant au-delà des valeurs seuils pour limiter le réchauffement de la planète à 2° Celsius avant l'an 2050 ;

  • Représente la prédisposition des industries minières et pétrolières à faire recours à des techniques d’exploitation ‘’extrêmes’’ en dépit de techniques plus conventionnelles, du fait qu’elles soient moins productives ;

  • De par sa commercialisation par l’industrie minière et pétrolière, étouffe, retarde ou simplement milite contre le développement indispensable de l'investissement, par les gouvernements et entreprises, dans les technologies de l'énergie ‘’verte’’;

  • Bloque les nations et économies – (développées et non développées) - dans une dépendance plus grande sur les combustibles fossiles;

  • Dégrade l'environnement ;

  • Déplace l'activité humaine (qui pourrait être durable), compromet la valeur du
    "capital naturel’" et rend moins efficace - ou détruit - l'écosystème sur qui repose la vie terrestre ;

  • Crée des dépenses supplémentaires et imprévues (sur fonds publics) pour
    restaurer les routes, préserver la santé publique, mener une enquête avant l’extraction, surveiller l'activité d'extraction ;

  • Peut et doit être écartée comme étant une source d'énergie, compte tenu des limites globales qui ont été approuvées en ce qui concerne les émissions de combustibles à base de carbone pour la survie des générations futures.

Par conséquent, il est de notre devoir d’utiliser toutes les ressources à notre disposition pour:

  • Informer les habitants de cette planète des risques encourus par la fracturation hydraulique;

  • Coordonner et développer, autant que possible, une approche abordable et globale de réseau de personnes et d'organisations opposés à la fracturation hydraulique;

  • Nous soutenir les uns les autres du mieux que nous pouvons selon les objectifs de notre organisation ou nos valeurs morales personnelles.

Ces actions donneront effet à notre objectif fondamental de s'opposer à toute activité qui favoriserait, de quelque manière que ce soit, la propagation de la fracturation hydraulique.
Toute clause figurant dans ce document allant à l’encontre de la sensibilité ou vision d’une personne ou organisation est spécifiquement exclu lors de la signature de cette déclaration.
Par notre signature collective/individuelle, nous confirmons notre engagement volontaire à cette allégeance.
 
Signé à …...................................
En mon nom personnel et / ou en qualité de Président(e) de ….....................................
Organisation:
Adresse Siège social :